February 21, 2019

January 2, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Hands of Clay par Marcia Marques-Rambourg / Leaky Boot Press

July 20, 2015

 

 

https://www.bookdepository.com/Hands-of-Clay-Marci-Marques-Rambourg/9781909849181?ref=grid-view&qid=1495793527226&sr=1-16

 

 

 

"Revint alors cette magnifique couleur de terre,
près de nos mains, près de mon corps..."

 

Hands of clay, c'est un peu comme la confession intime d'une Galatée
ouvrant les yeux sur la terre blanche qui l'entoure, alors même que
deux mains passionnées finissent l’achèvement de ses formes :

 

"Les mains de l'homme s'imposent à la chair de mon esprit" 

"Il m'a fait vivante dans l'équilibre du chiffre impair"

 

Mais l'homme Pygmalion, artisan de l'argile et de la chair, n'est pas 
son seul ouvrier, la mer mère impose aussi sa touche :

 

"Elle avait des mains d'attente, des mains d'orage. Des mains dansantes, rapides."

 

Márcia Marques Rambourg écoute la conversation entre la terre et 
la main. Pour traduire le plus justement possible cet échange la poétesse use 
de l’alternance des langages qu'elle possède :

 

"Don't you think spaces, lands, territories cannot exist if Man's eyes and body
and spirit don't see them patiently?"

 

 

 

 

 

Après le court poème "Utérus" nous passons de l'autre côté du livre, le bien 
et le mal s'affrontent dans le ventre donnant naissance à la myriade
des sentiments humains. L'amour va désormais salir les mains. Et à la contemplation métaphysique s’ajoute l'action vivante de la poésie sur l’existence :

 

"Dreaming
Breathing your skin
I keep walking in the city"

 

Mais lorsque rien ne va plus, lorsque la puissance du voyage amoureux mène trop loin - dans le poème "de trop" - l’embarcation fragile retourne à la mer mère, suppliant cette dernière d'embrasser ses cicatrices :

 

"Prends mes lignes dans tes bras,
Mère,
Chante-moi une chanson qui efface"

 

Aussi, dans cette atelier, dans les ombres des statues, la Galatée de 
Márcia Marques Rambourg aura un fils, c'est la fin du livre et le début d'un autre. 
Hands of clay a une place de choix dans ma bibliothèque, étrangement 
sa poésie me calme, il y a quelque chose de l'Origine qui infuse dans ses pages,
ce quelque chose qui rassure et qui berce.

 


Grégory HUCK
 

 

Márcia Marques-Rambourg est une enseignante et poète franco-brésilienne. Vit en France depuis 2004. Collabore à plusieurs revues de poésie (Recours au Poème, Le Zaporogue, Haies Vives, Pequena Morte, La Revue des Ressources,...). A publié huit recueils de poèmes et plusieurs textes portant sur la philosophie, la littérature comparée, la poésie et la photographie. Son texte le plus réussi est né un jour d’été, en 2009.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous