February 21, 2019

January 2, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

LES CHEMINS DU SILENCE par Robert NOTENBOOM

June 16, 2016

 

"Grand est le désert - quand donc aurons-nous fini de sortir d'Egypte"
 

Je me souviens de Jospeh Florsch, le poète de "Ciel Rouge" - éditions Arcam

(recueil salué par François Mitterrand, dont on peut critiquer la politique mais

c'était un homme des livres...), je me souviens de Joseph critiquant ma poésie :

"vous êtes un chercheur de paradis perdus, jeune homme..." 20 ans après

je ne sais toujours pas bien ce qu'il entendait par là. En lisant "les chemins du

Silence" de Robert Notenboom, cette définition m'est apparue soudain limpide.
 

Le chant de Robert est un hymne à ce qui s'évanouit, s'enfuit, se disperse :
 

"Seule, l'étoile étincelle

Depuis sa lointaine mort.

Pourtant, elle n'est plus celle

Que nous admirons encore."
 

Cette métaphore tirée du poème "Peu à peu, l'ombre enveloppe"

nous parle si bien de nous, de cette solitude que nous pouvons

ressentir quand bien même nous serions entourés d'êtres adorables,

nous sommes malgré tout isolés dans nos têtes. Nous sentons combien

la lumière dont nous jouissons est éphémère, comme la belle matinée

de nos existences trop vite se teinte de crépuscule.

 

 

Son livre est ample, témoin vivant d'un monde déjà disparu,

et peuplé du jeune Dieu, de l'ami consolé, de cette femme qui par précaution

avant de sortir tape sa tempe d'une touche de Dior, de l'homme terrassé dans

sa lutte avec l'ange, de l'enfant qu'il fut et qui soudain change sa langue :

 

"Zurück zu dir, Sprache

Der sonnigen Tage

Mein armes Deutsch, so Kindlich geblieben

Es is zu spät dich zu verbessern

Aber im Traum

Im Schweigen

Kehre Ich Heim

Zu dir "

 

Implacable nostalgie de l'enfant pour sa mère,

pour le "Heimat" qui s'enfonce dans la terre des hommes.

Robert Notenboom est venu tard à la publication,

mais il a déjà marqué la poésie de son passage. Il faut le lire

doucement à voix haute pour entendre la bonne musique

infusée dans son verbe.

 

"La toile d'ombre se tisse...

Pénélope, s'il revient,

Ne reconnaîtra pas Ulysse

Avant l'aboi de son chien."

 

C'est le livre idéal pour les mélancoliques ou les éxilés.

 

 

Grégory HUCK

 

 

 

 

"Les Chemins du Silence" - Les éditions du Puits de Roulle -

http://livre.fnac.com/a7627292/Robert-Notenboom-Les-chemins-du-silence

 

 

 

Site de l'éditeur :

http://www.editionsdupuitsderoulle.com/

 

Biographie de Robert Notenboom : Né en 1931, d'une mère allemande et

d'un père néerlandais à Paris entre deux guerres, Robert Notenboom a connu

une vie mouvementée pendant laquelle il a toujours écrit.

Cependant, ce n’est qu’après avoir traversé les souffrances d’une grave

maladie qu’il a dévoilé son talent en publiant ses premiers recueils

« Du silence à l’éveil » (2009) et « Il n’y a pas d’hiver » (2010).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous